#5 Rester motivé.e et productif.ve

07/10/2019

Quand j'échange avec vous ou d'autres entrepreneurs, la motivation et la productivité reviennent souvent dans les problématiques abordées. 

Comment rester motivé.e lorsqu'on travaille seul.e, comment rester productif.ve quand on est en période creuse ou à l'inverse trop chargée, comment rester focus sur ses objectifs, etc. 

Comme vous, il m'arrive de manquer de motivation, d'énergie, de soutien. Je connais des périodes de doutes, de remise en question, je procrastine sur certaines tâches. Malgré tout depuis que je me suis lancée, je me débrouille pas trop mal et j'arrive toujours à atteindre à mes objectifs. 

Comment ? 

Même si j'ai toujours été assez organisée, je me suis imposée une rigueur dès que je me suis lancée en indépendante. Depuis 2015, j'ai créé une routine et des actions que je m'attache à faire régulièrement pour garder le cap et surtout garder ma motivation et rester productive. 

Je me dis que ces actions peuvent surement aider d'autres entrepreneurs et les partage avec vous dans cette article. 


Ce que j'ai mis en place

Action n°1 : pas de pression !

Travailler seul.e, c'est à mon sens déjà beaucoup de pression ! 

Même si je me suis imposée dès le lancement de mon activité de garder un rythme et des horaires cohérents, il m'arrive d'être fatiguée, démotivée, en perte d'énergie et d'envie. 

Avant je me mettais la pression puis je me suis dit que non, ça ne servait à rien ! Je suis fatiguée et j'ai envie de bosser seulement demain après-midi ? Très bien, faisons ça ! De toute façon si je ne récupère pas je ne serai pas productive ! Je ne vous dis pas que je le fais tous les jours, mais si je sens que j'ai besoin d'un temps de repos ou d'une pause plus longue, je la prends ...sans culpabiliser ! Je sais que je rattraperai mon retard et que ce temps est bénéfique pour repartir sur les chapeaux de roues ! 

Action n°2 : fixer des objectifs

Je ne vous apprendrai rien en vous disant qu'il est important d'avoir en tête et de NOTER par écrit ses objectifs. Les écrire représente déjà un engagement envers vous-même. Une fois couché sur le papier ou l'ordi, l'objectif devient réel, notre cerveau l'intègre et fera tout pour l'atteindre. 

Je me fixe généralement des objectifs à l'année, puis au mois, par semaine et par jour. Découper un gros objectif en petits sous-objectifs rend la tâche plus aisée. C'est comme préparer un marathon : vous n'allez pas aller courir 42 km la 1ère fois, mais avancer progressivement : 5km, 10km, puis 15 puis 20 jusqu'à atteindre la bonne distance. 

C'est pareil dans votre activité ! 

Vous souhaitez vendre 10 produits ? Fixez-vous des objectifs intermédiaires : d'abord 1, puis 2 puis 5. Vous avez besoin de XXX € par mois pour que votre activité soit rentable ? Visez d'abord 1/4, puis la moitié etc. 

Listez vos objectifs par écrit et cochez ou barrez les dès qu'ils sont atteints ! Mesurer sa progression est très motivant ! Et en fonctionnant par étape, vous resterez motivé en mesurant ce que vous avez déjà accompli et en vous disant qu'il ne reste que quelques marches pour atteindre votre objectif final.

Action n°3 : se récompenser 

Oui oui ! 

Je le fais moins maintenant mais au début de mon activité je me disais "si j'arrive à vendre cette mission au client, je vais faire une session shopping ou je prends 1/2 journée off pour moi". Ca peut paraître trivial, mais ça motive ! Si vous savez que vous vous autorisez une récompense une fois l'objectif atteint, vous serez d'autant plus motivé. D'une part cela fait bouger votre business et de l'autre vous pouvez faire ou acheter quelque chose qui vous plaît. 

Action n°4 : noter ses réussites

Cela fait désormais partie de mon quotidien ! Dès que j'atteins un objectif, je le coche, comme ça je mesure visuellement ce que j'ai fait. 

Je note aussi mes plus grands succès : avoir signé tel client, avoir réussi telle mission, avoir été félicitée par ce client, etc. Comme pour les objectifs, écrire vos succès permet à votre cerveau d'intégrer que vous avez réussi, que vous avancez. Ecrivez et ressentez l'émotion que cela vous procure ! 

Notre cerveau est une machine formidable et un muscle puissant : plus vous lui procurez de la joie, plus il fera en sorte de revivre ce sentiment, encore et encore, et plus vous serez motivé.e et déterminé.e à réussir. 

Action n°5 : s'inspirer des autres 

Je m'inspire beaucoup des autres entrepreneurs, de mon réseau, de mon entourage ou via divers supports. 

Découvrir leurs parcours, leurs succès mais aussi leurs échecs, la manière dont ils les ont vécus et gérés, leurs méthodes etc. cela me motive et me rassure. Nous passons tous par les mêmes doutes, les mêmes difficultés. Entendre que nous ne sommes finalement pas si seuls.es, ça rassure, ça aide à passer les moments les plus difficiles. 

Parmi mes sources d'inspiration : 

  • Les ouvrages écrits par des entrepreneurs
  • Les conférences tedX 
  • Les podcast, notamment celui de Génération Do It Yourself qui donne la parole à des entrepreneurs très inspirants 
  • Les sites et blogs spécialisés, les groupes et forums d'entrepreneurs 
  • Les événements : salons, conférences, ateliers, after work qui permettent de rencontrer et échanger avec nos pairs


Pour conclure

Même si vous travaillez seul.e, ne restez pas isolé.e. Inspirez-vous des meilleurs, rencontrez d'autres entrepreneurs, échangez avec eux. Demandez le soutien de votre entourage. 

Face à vous-même, notez vos objectifs, vos succès, récompensez-vous et ne soyez pas trop dur.e avec vous-même ! 

Lancer son activité est un gros challenge, vous avez déjà accompli une immense chose ! Bravo ! 

Repensez aux étapes qui vous ont permis de vous lancer, à cette envie, cette motivation, à ce que vous avez ressenti quand vous avez concrétisé ce projet. Récompensez-vous pour cela ! 

Et gardez en tête que vous avez fait le plus dur et que vous êtes totalement capable d'avancer, de rester motivé.e et productif.ve !